[TEST] Monstercube MC53 : l’enceinte bluetooth au design « rétro »

Face à l’afflux de visiteurs sur la page de test de l’enceinte VTIN Royaler. Je vous présente aujourd’hui une nouvelle enceinte bluetooth aux caractéristiques assez proches. Le produit testé n’est autre que le modèle MC53 de la marque MonsterCube.

 

INTRODUCTION

 

Pour les besoins de ce test, j’ai réalisé quelques recherches sur le fabricant et mes investigations m’ont plutôt agréablement surpris. En effet, malgré la faible notoriété de la marque MonsterCube en France, MonsterCube se révèle être une société spécialisée dans les accessoires audio et la commercialisation s’effectue dans plus de 40 pays et ce depuis 11 ans.

MonsterCube_LOGO

 

 

Les premières informations concernant la société sont plutôt prometteuses mais qu’en est-il au niveau de la qualité du produit?

 

 

PRESENTATION DU MONSTERCUBE MC53

 

Un soin particulier a été apporté à l’emballage en carton imprimé. Celui-ci s’ouvre comme un coffret la face intérieur est imprimée et expose les différentes façades du produit.

 

L’extérieur reprend les caractéristiques principales du produits en anglais.

 

 

Contenu de la boîte :

Le contenu est plutôt sommaire mais classique pour ce genre de dispositif, nous retrouvons :

  • une enceinte bluetooth MC53
  • un câble de charge USB vers micro-USB
  • un câble audio jack
  • une notice d’utilisation (comprenant le français)

 

 

Monstercube-mc53

Accessoires fournis

 

Caractéristiques principales :

 

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
ModèleMC53
BluetoothVersion 4.1
Tension3,5V – 4,2V
Puissance2 x 5W + radiateur de basse passif
Fréquence60 Hz ~ 18 KHz
BatterieLithium 3000 mAh
THD< 1 %
SNR> 80 dB
Dimensions185 x 112 x 37 mm

 

Aspect et design du MonsterCube MC53 :

Dès l’ouverture de la boîte, l’enceinte MC53 surprend. Son design rétro ne laisse pas indifférent, vous allez adorer ou détester. Le fabricant n’a pas fait dans la demi-mesure en associant un boîtier en ABS doré, une sangle en cuir brun et un revêtement à l’aspect « paille » tissé.

 

MonsterCube MC53

L’ensemble est cohérent et procure au produit une ressemblance troublante avec les vieilles radios FM de nos aïeux.

La face avant arbore le logo de la marque sur une plaque dorée, de petite taille, elle ne dénature pas le design du produit en lui apportant presque un cachet supplémentaire.

Monstercube-mc53

Monstercube-mc53

Marquage élégant et discret

Monstercube-mc53

 

La face arrière reçoit tous les ports à savoir un port de charge au format micro-USB, un port audio jack, un emplacement pour une carte micro-SD et enfin un bouton « slider » d’alimentation.

 

Monstercube-mc53

Face arrière

Monstercube-mc53

Face arrière : : Panneau de ports et connectiques

 

Le bas de l’appareil reprend les caractéristiques du produit : marque, modèle, technologie bluetooth, tension en entrée et batterie.

 

Monstercube-mc53

Rappel des caractéristiques

 

Une sangle en cuir brun a été intégrée de part et d’autre directement dans le boîtier plastique de l’enceinte. Cette sangle est sérigraphiée et vient masquer les boutons de commandes multimédia : retour/avance, lecture/pause, mode ou téléphonie.

 

Monstercube-mc53

Sangle en cuir de transport

 

Concernant l’aspect et le design, l’ensemble est très réussi et les finitions sont très bonnes, la visserie apparente renforce cette impression de qualité.

Monstercube-mc53

Une conception solide avec visserie apparente

 

Il est dommage que le fabricant n’est pas fait le choix d’un plastique de meilleure qualité pour le boîtier. Celui-ci paraît plutôt fragile et ne résistera probablement dès la première chute.

 

Monstercube-mc53

Boîtier en ABS doré

 

UTILISATION DU MONSTERCUBE MC53

 

Mise en route :

Conformément à la notice d’utilisation, le fabricant recommande une première charge de 4 heures.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’appareil dispose d’une connectivité bluetooth en version 4.1, l’appairage s’effectue rapidement et facilement via une simple recherche de périphériques bluetooth. Il est possible d’utiliser l’enceinte de façon autonome de 2 manières.

La première en la raccordant à votre baladeur MP3 ou smartphone via la prise audio jack (le câble est également fourni). La seconde méthode consiste à insérer une carte micro-SD embarquant votre bibliothèque audio. Il suffira de presser la touche M pour passer d’un mode à l’autre (bluetooth, audio jack ou carte mémoire).

MonsterCube recommande d’utiliser l’enceinte à un niveau sonore réduit lors des premières 30 minutes de sorte à calibrer les membranes des haut-parleurs et garantir par la suite une meilleure qualité sonore.

 

Utilisation et ergonomie :

L’ensemble des fonctions multimédia sont accessibles via des boutons physiques discrètement positionnés derrière la sangle en cuir. Ces derniers se montrent réactifs à l’utilisation et de bonne qualité. Il devraient garantir par ailleurs une bonne longévité au produit.

 

Monstercube-mc53

Boutons de commande intégrés dans la sangle

 

La mise sous tension et l’arrêt s’effectue par un bouton slider à l’arrière de l’appareil bien plus pratique que sur certains produits concurrents pour lesquels il convient de réaliser un appui long pour réaliser cette opération.

 

Les touche retour et avance possèdent une double fonctions selon la longueur de pression. Un appui court permet le réglage du volume sonore et un appui long pour passer d’une piste musicale à l’autre.

 

MonsterCube MC53

Fonctionnement

 

L’enceinte est équipée d’un microphone, il sera possible de l’utiliser comme kit main-libre et prendre les appels de votre téléphone connecté en bluetooth. Une simple pression sur la touche « Téléphone » permet de décrocher ou de terminer l’appel.

 

Autonomie :

Lors de nos tests, nous avons mesuré une durée de 3h26 pour parvenir à la charge complète de la batterie de 3.000mAh avec un chargeur USB de 2,1A.

L’autonomie mesurée est conforme avec les indications du fabricant et variera fortement en fonction du niveau sonore. En utilisation normale, c’est-à-dire à mi-volume, l’autonomie atteindra facilement 6h30. Elle chutera drastiquement à 3 heures à plein volume.

Le choix du fabricant d’intégrer une batterie à forte capacité (3.000mAh) est un excellent point, cette enceinte obtient la meilleure autonomie parmi toutes celles que nous avons pu tester et qui en moyenne autorise 4 heures de fonctionnement.

 

Qualité et volume sonore :

Voilà le point le plus crucial mais également le plus subjectif : la qualité et le volume sonore de l’enceinte MC53.

Information: les tests audio sont réalisés « à l’oreille » en comparant les différentes enceintes déjà passées dans notre laboratoire de test.

Le rendu sonore est dans la moyenne des enceintes de cette gamme de prix. Les médiums et aigus sont parfaitement restitués tout comme les voix. L’enceinte se fait plus discrète dès qu’il s’agisse de basse.

L’ensemble sonore est plutôt équilibré bien qu’il ressorte un aspect « métallique » sur certains morceaux.

Au niveau du volume, le dispositif permettra d’animer une pièce de 30m² sans aucun problème. Aucune saturation ne se fait percevoir même à plein volume.

 

NOTRE VERDICT A PROPOS DU MONSTERCUBE MC53

L’enceinte bluetooth MonsterCube MC53 se démarque clairement de la concurrence par son design retro très original au niveau des fonctionnalités l’appareil reste dans la moyenne du marché et ne propose pas de réelles innovations. La qualité sonore est dans la moyenne supérieure de cette gamme de prix

Le point positif reste son excellente autonomie grâce à sa batterie de 3.000mAh.

Le point négatif reste son design qui la réserve très clairement exclusivement à une utilisation en intérieur.

 

Plusieurs avis vaillent mieux qu’un seul, retrouvez ici d’autres avis d’utilisateurs de ce produit : avis consommateurs

 

GALERIE DE PHOTOS DU FABRICANT

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

MONSTERCUBE MC53

MONSTERCUBE MC53
7.7

Qualité

8.0/10

Performance

7.0/10

Prix

8.0/10

Points forts

  • Design original
  • Batterie autonomie
  • Fonctionnement autonome

Points faibles

  • Son métallique
  • Entretien revêtement difficile
  • Qualité des plastiques
Partager :

Vous aimerez aussi...